Le côté obscur des objets connectés

brunodambrun objets connectes

Sécurité des objets connectés

Nous avons tous entendu les histoires terribles sur la façon dont l'Internet des objets sera peu sécurisé ou comment cela va permettre aux despotes de scruter chacun de nos gestes, ou comment cela va permettre aux fournisseurs d'assurance de nous faire payer plus cher si nous ne produisons pas les informations adéquates.

Eh bien, le croirez-vous ? Ce dernier point est maintenant vrai grâce à un programme de fidélité appelé Humana Vitalité. Humana Vitalité


Le programme

Voici comment cela fonctionne : Vous portez un dispositif, comme un FitBit ou quelque chose de semblable, et vous acceptez de reporter à Humana votre état de santé. Si vous restez dans certaines tolérances, vous obtenez une remise sur votre assurance santé/vie ! Bon sur le principe ce n’est quand même pas bien méchant et c’est seulement une petite remise, vous comprenez. Ce n’est pas comme s’ils augmentaient votre cotisation si vous ne le faisiez pas ! Dans ce cas ce serait vraiment terrible n’est-ce pas ? Oh mais …attendez ! Voilà, je viens de trouver le texte de la page de leur programme de santé : « Agissez maintenant pour garder votre taux identique en 2016! » Ouais. Donc, en réalité si vous ne vous soumettez pas à ce plan, vous aurez une augmentation de 20 Euros (dollars dans le texte) sur la période considérée…

Décryptage

Je pense que le problème est non pas tant ce programme que ce qu’il signifie. Ce qu’il signifie c’est que l'IoT (Internet des objets), les objets vestimentaires (wearables), et autres objets de toute sorte qui collectent de l'information commencent à gagner du terrain. Les assurances et organisations similaires vont commencer à rendre implicite votre collaboration / participation et vous pourrez faire l’objet d’un préavis de rupture si vous ne collaborez pas !

Voilà ce qui est effrayant !

  • Quelques exemples
  • Vous ne voulez pas soumettre vos informations de santé aux les compagnies d'assurance? Vous devez être malade, donc votre prime augmente.
  • Vous ne voulez pas à soumettre vos finances et votre lieu de résidence aux autorités?
  • Vous devez être un criminel, donc nous pouvons scruter, analyser vos téléphones etc...
  • Nous ne sommes peut-être pas encore dans le monde décrit par George Orwell (1999) ou dans la prospective décrite par Jacques Attali dans son livre « Une brève histoire de l’avenir » mais, mais nous venons d’en acheter le kit de démarrage sur Amazon !

brunodambrun

Remarques

Je pense qu'il est possible de lutter contre les forces négatives évidentes qui émergent de l'Internet des Objets, wearables, ect et les données associées (Big Data) qui nous rapprochent du monde de George Orwell. La clé est de se rendre compte que ces choses vont devenir possibles, que les forces du marché exigent qu'elles existent, et ensuite nous devons faire en sorte que certaines contre-mesures sont mises en place pour protéger notre vie privée.